mercredi 23 octobre 2013

Communiqué du 23 octobre 2013 : PLFSS 2014 DEBATS À l’ASSEMBLÉE NATIONALE


PLFSS 2014
DEBATS À l’ASSEMBLÉE NATIONALE

Suppressions d’emplois à domicile et en établissements sur fond de détournements généralisés, le PLFSS 2014 est inacceptable.

L’AD-PA s’était montrée indulgente l’an dernier car le taux d’augmentation des budgets des établissements et services pour personnes âgées était supportable (1,4%) ; or, c’est une diminution en chiffres absolus qui  est prévue pour 2014 puisque l’augmentation des budgets sera inférieure à la hausse des salaires et des prix.

Même en période de crise, ce budget n’est pas acceptable car dans une famille détourner l’argent de la grand-mère pour arrondir les fins de mois est moralement insupportable.

Le pire est évidemment le détournement d’un milliard d’€, le plus important jamais réalisé au détriment des personnes âgées, et en particulier les crédits de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie).

L’AD-PA a démontré que l’Etat pourrait créer 22 000 emplois avec cette taxe payée par l’ensemble des retraités.

Le Premier Ministre doit revenir sur cet arbitrage sous peine d’être totalement décrédibilisé sur tout sujet concernant l’aide à nos aînés.

L’AD-PA propose donc à chacun de signer la pétition :

ENGAGER LA LOI AUTONOMIE DÈS 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire