mardi 8 octobre 2013

COMMUNIQUÉ 8 octobre 2013 : COMITE NATIONAL BIENTRAITANCE et DROITS : REACTIONS DE l’AD-PA


COMMUNIQUÉ
8 octobre 2013




COMITE NATIONAL BIENTRAITANCE et DROITS :
REACTIONS DE l’AD-PA



Le CNBD s’est réuni ce jour pour examiner de très bons rapports.

Prévention du suicide

-       Ne pas sous-estimer la dépression des personnes âgées, changer le regard de la société, prévenir l’isolement et augmenter le nombre de professionnels auprès des personnes âgées à domicile et en établissement.

Droit des personnes âgées

-       Appuyer les droits des personnes âgées sur le droit commun et s’assurer de l’effectivité réelle de la mise en œuvre des droits et libertés. Interroger toute démarche destinée aux personnes âgées vivant en établissement au regard de ce qu’il se fait à domicile.

Dispositifs d’alerte maltraitance

-       Aller, dans le cadre d’expérimentations, vers une simplification des cellules départementales et garantir que les organisations de personnes âgées, familles et professionnels en soient membres.


Au-delà de ces sujets importants, reste la question essentielle des récents arbitrages financiers.

Ce matin se tenait en même temps que le CNBD, une conférence de presse organisée par les fédérations d’employeurs du domicile sur le PLFSS 2014 et le report de la future loi Autonomie.

P. CHAMPVERT a fortement rappelé pendant le CNBD les problèmes financiers majeurs que connait l’ensemble du secteur, accentués par l’annonce d’une utilisation des crédits de la CASA à d’autres fins que l’aide aux personnes âgées en 2014.

Si le Premier Ministre confirmait cet arbitrage, il enverrait un signal fort à l’encontre des personnes âgées, de leurs familles et des professionnels avant les prochaines élections municipales. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire