mercredi 30 octobre 2013

COMMUNIQUÉ 30 OCTOBRE 2013 : LE PREMIER MINISTRE PEUT MODIFIER SON ARBITRAGE SUR LA CASA




Le Premier Ministre peut modifier
son arbitrage sur la CASA




Le Premier Ministre a eu la sagesse d’entendre les mécontentements concernant l’écotaxe et la taxation PEA / PEL.
Va-t-il entendre les personnes âgées, leurs familles et les professionnels qui ne plaident pas pour la suppression d’une taxe mais simplement pour le respect des engagements pris quant à l’affectation de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie) ?

En effet, la CASA, payée depuis avril 2013 par tous les retraités devait financer dès 2014 l’aide aux personnes âgées. Le Gouvernement prévoit aujourd’hui d’en détourner les crédits.

L’AD-PA a lancé une pétition qui a recueilli à ce jour près de 1400 signatures Internet et papier.
Elle a été rejointe hier par la FNAR, l’une des principales organisations de retraités présidée par Sylvain Denis ; parallèlement, d’autres organisations telles que le collectif « Une société pour tous les âges », les employeurs de l’aide à domicile et les retraités CFDT font également signer des textes portant la même demande qui s’additionneront à la pétition AD-PA / FNAR. 

Le Premier Ministre entendra t- il ces milliers de Français pacifiques qui demandent simplement le respect de la parole donnée et la transparence de l’utilisation des impôts ?
Les affaires de l’écotaxe et des PEA /PEL ont démontré les impasses où conduisent les petites manipulations de Bercy quand elles n’ont aucun cadrage politique et éthique.

Pour boucler les fins de mois, détourner l’argent de la grand-mère est une faute morale. Bercy l’ignore ; le Premier Ministre s’en apercevra-t-il à temps ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire