jeudi 24 avril 2014

REPORT DE LA LOI VIEILLISSEMENT : SIMPLE RETARD OU FAUTE GRAVE ?


COMMUNIQUÉ
24 avril 2014

 
REPORT DE LA LOI VIEILLISSEMENT :
SIMPLE RETARD OU FAUTE GRAVE ?


L’examen du projet de Loi d’adaptation de la Société au vieillissement n’est pas annoncé au Parlement avant l’été.

L’AD-PA demande à l’État de faire en sorte que ce texte entre en vigueur avant le 1er janvier 2015 comme prévu.

Dans le cas contraire il s’agirait d’une faute éthique car voler l’argent de la grand-mère quand les fins de mois sont difficiles est inacceptable moralement.

Il s’agirait en l’espèce de poursuivre en 2015, le détournement de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie) payée par tous les retraités depuis avril 2013, pour aider les personnes âgées vulnérables.

L’État prendrait ainsi la grande responsabilité de décrédibiliser encore plus sa propre parole aux yeux des Français.

À la faute éthique s’ajouterait une faute économique car le secteur de l’aide aux personnes âgées est un des secteurs majeurs de création d’emplois dans les années à venir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire