vendredi 13 décembre 2013

AFFAIRE DE CHAMBÉRY : ANALYSE DE L’AD-PA


COMMUNIQUÉ
13 Décembre 2013


AFFAIRE DE CHAMBÉRY : ANALYSE DE L’AD-PA


L’AD-PA tient tout d’abord à exprimer son émotion vis-à-vis des victimes et de leurs familles.
Ce type d’évènement dramatique reste heureusement exceptionnel  puisqu’il s’agit d’un acte isolé et que tout problème d’encadrement au sein de la Résidence de Chambéry a été écarté par la Ministre.
Ce drame attire toutefois l’attention sur la situation des personnes âgées fragilisées et des professionnels qui les accompagnent au quotidien à domicile comme en établissement.
Comme l’indiquait déjà le rapport de la Cour des comptes en 2005, le secteur de l’aide aux personnes âgées est notoirement sous-doté et vient récemment de dépasser celui du bâtiment en termes d’arrêts de travail.
Cette situation pointe une fois encore la nécessité d’engager dès 2014 la réforme de l’aide à l’autonomie.
L’AD-PA a récemment montré que sa mise en œuvre pourrait créer dès le 1er janvier 2014 près de 22000 emplois. Cela permettrait notamment de doter ces services de personnels d’encadrement et de psychologues en nombre suffisant pour un meilleur accompagnement des personnes âgées et des personnels.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire