vendredi 29 novembre 2013

CONCERTATION SUR LA LOI ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT : L’AD-PA SERA SATISFAITE SI LE PREMIER MINISTRE TIENT PAROLE


COMMUNIQUÉ
29 novembre 2013

CONCERTATION SUR LA LOI ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT : L’AD-PA SERA SATISFAITE SI LE PREMIER MINISTRE TIENT PAROLE

  
L’AD-PA est ravie du lancement de la concertation sur la Loi Autonomie et de l’engagement du Premier Ministre à ce sujet.
Pour autant, elle n’oublie pas que le précédent Président de la République s’était, lui aussi, personnellement engagé, sans que le dossier aboutisse.

Ainsi, le Premier Ministre sera vraiment crédible s’il met fin à tous les détournements des maigres crédits affectés aux personnes âgées et si, conformément à ses engagements, il attribue la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie) à l’aide aux personnes âgées, dès 2014.

S’agissant de la loi, l’AD-PA rappelle qu’elle demande simplement que l’Etat engage les arbitrages nécessaires pour appliquer les nombreux rapports et engagements déjà pris :
-       Augmenter le nombre de professionnels à domicile et en établissement
-       Baisser le prix payé par les personnes âgées et les familles en établissement
-       Baser les aides à domicile sur les besoins des personnes âgées et non sur les finances de Départements
-       Mettre en place un financement solidaire

Enfin, l’AD-PA rappelle sa proposition de « Dispositif Emploi Autonomie », créateur de 22 000 emplois dès le début 2014 pour accompagner nos aînés fragilisés, à domicile et en établissement.
En effet, la contribution des retraités doit aider les plus âgés en créant des emplois, notamment pour les jeunes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire