jeudi 12 mai 2016

COMMUNIQUÉ : LUNDI DE PENTECÔTE : LES CRÉDITS NE VONT TOUJOURS PAS COMPLÈTEMENT AUX PERSONNES ÂGÉES

Depuis 11 ans l'État a pris l'habitude de détourner les crédits prévus pour les personnes âgées fragilisées et notamment ceux du Lundi de Pentecôte.

Désormais l'État va plus loin : Depuis 2 ans et demi les retraités payent la CASA1 et son produit (726 millions € par an) ne va toujours pas entièrement à l'aide aux personnes âgées malgré le vote officiel de la loi vieillissement fin de l'an dernier.

 L'effet Vignette devient de plus en plus énorme c'est ce qui a récemment valu une demande officielle du Conseil de la CNSA à l'Etat pour demander l'utilisation de tous les crédits prévus pour les personnes âgées fragilisées.

 L’AD-PA demande donc une réponse rapide des Pouvoirs Publics; en effet il importe que les personnes âgées en établissement et à domicile puissent voir leurs conditions de vie concrètement améliorées et que les centaines de milliers d’emplois correspondants soient réellement créés.

 Il importe de ne pas ajouter de nouveaux milliards détournés au 4,5 milliards déjà détournés depuis 11 ans.


1CASA : Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire