lundi 17 novembre 2014

COMMUNIQUÉ : PLAN MALADIES NEURO DÉGÉNÉRATIVES (PMND) : LES FINANCEMENTS ÉTANT ILLUSOIRES L’AD-PA ATTEND DES SIMPLIFICATIONS

L’État présente demain le PMND faisant suite aux précédents Plans Alzheimer.

Compte tenu du contexte économique, il y a fort à craindre, comme pour ses 2 prédécesseurs, que ce plan recycle les crédits déjà prévus pour les personnes âgées, sans aucun moyen nouveau. Pire le Plan Alzheimer précédent avait prévu des crédits qui n’ont été dépensés qu’à moitié compte tenu des choix de l’État, ce qui a conduit à des détournements, comme ceux du Lundi de Pentecôte, de la CNSA ou de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie).

Les annonces dans l’aide aux personnes âgées se succèdent ainsi, sans que les financements profitent aux personnes.

Tout au plus, ce nouveau Plan permettra-t-il, peut-être, comme les précédents, d’organiser la réflexion et l’organisation des Pouvoirs Publics autour de la problématique de l’aide aux personnes concernées.

Ce n’est jamais inutile, mais ne suffira pas à répondre aux réelles attentes des personnes, de leurs proches et des professionnels.

Pour le reste, l’AD-PA espère au moins une grande simplification concernant la création des dispositifs nouveaux (unités et équipes spécialisées à domicile ou en établissement).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire